agriculture-numerique

#DigitAg Challenge 2017 - Les pré-inscriptions sont ouvertes !

Actualités du Pôle

25 avril 2017


- Vous êtes une équipe ou vous avez une idée à proposer, inscrivez-vous! Au besoin, nous trouverons le ou les coéquipiers idéaux à votre équipe.

- Designers, Agronomes, Business développeurs, développeurs,… vous souhaitez mettre à contribution vos compétences dans le cadre du #DigitAg Challenge 2017: Inscrivez-vous et nous trouverons l’équipe qui aura besoin de vos talents!

Les pré-inscriptions sont ouvertes jusqu’au 9 Juin 2017. Cette pré-inscription est gratuite et sans engagement. Vous serez contacté a posteriori par les pôles de Compétitivité pour finaliser votre inscription et son paiement.

Le coût de l’inscription par participant au #DigitAg Challenge 2017 est de: 60€ TTC pour les non-adhérents aux pôles de compétitivité organisateurs et 30€ TTC pour les adhérents aux pôles de compétitivité organisateurs.

Pré-inscriptions sur : www.digitag-challenge.fr/inscriptions


wreath-gold-award-icon-vector-10074262

Candidatez au Prix Céréales Vallée pour l'internationalisation des thèses!

Actualités du Pôle

12 avril 2017


Comment participer?

Pour concourir au concours pour l’internationalisation de thèses, chaque candidat doit s’inscrire via le dossier de candidature. Il ne peut concourir que dans une seule thématique.
Le candidat doit envoyer par voie électronique :
- le dossier de candidature dûment complété,
- un résumé de la thèse
- une présentation du congrès/séminaire international visé,
- un résumé des travaux envisagés d’être présentés à ce congrès.
Ces mêmes documents doivent être envoyés, par courriel, à info@cereales-vallee.org  avant le 18 juin 2017 à minuit.
Les modalités de participation sont détaillés dans le règlement du concours.

projet_collaboratif_innovant

Découvrez notre nouvelle offre de services

Actualités du Pôle

05 avril 2017


Nous nous appuyons sur notre connaissance fine des enjeux et des acteurs grandes cultures, notre expertise scientifique et technique, notre réseau et notre maîtrise du processus d'innovation pour vous accompagner de l'idée à la mise en marché de produits et services innovants.


Un projet FUI et 3 projets ANR financés !

Actualités du Pôle

22 septembre 2016


Le projet PROVEGGAS, PROtéines VEGétales GAStronomiques a été retenu dans le cadre du 22ème Appel à Projets FUI.
3 projets ont aussi été sélectionnés dans le cadre de l'Appel à Projets ANR 2016 :
  • Fix-N-Maize : Comprendre et explorer la fixation de l'azote par les endophytes pour une production de maïs durable

  • Herbifun : les champignons pathogènes des plantes, une source de nouveaux herbicides

  • Mirga : Architecture et croissance du système racinaire de maïs


Michelin et Unisigma nous rejoignent !

Actualités du Pôle

22 septembre 2016


Michelin

Depuis sa création, l’entreprise Michelin s’est donnée pour mission de contribuer au progrès de la mobilité des personnes et des biens et, au-delà, au progrès de la société. Elle vise à satisfaire le besoin humain fondamental de rencontre, d’échange et de découverte.
Michelin occupe une position de premier plan sur tous les marchés du pneu et des services liés aux déplacements et aux voyages. Avance technique, capacité d’innovation, qualité des produits et des services, force des marques : Michelin conduit une stratégie de développement mondial et renforce dans tous les domaines son efficacité.

Quelques informations clés (2015) sur le Groupe :
• 111 700 employés
• 184 millions de pneus produits, plus de 16 millions de cartes et guides vendus.
• Ventes nettes : 21,2 milliards d’euros.
• 68 sites de production dans 17 pays
• Part de marché mondiale de Michelin : 13,7% du pneu en valeur
• Une présence commerciale dans 170 pays.
• N°1 mondial des pneus radiaux pour engins de génie civil, agricole, avions
• N°1 mondial des pneus économes en énergie pour voiture et poids-lourds
• N°1 européen des pneus pour motos et scooters

Afin d’appréhender ses marchés avec précision et d’élaborer la meilleure stratégie pour satisfaire - et anticiper - les besoins de ses clients, le groupe Michelin s’est doté d’une organisation en lignes-produit, chacune dédiée à un périmètre d’activité et disposant de moyens marketing, développement, production et commercialisation.

En savoir plus

Unisigma

Unisigma est un GIE de recherche et de créations variétales basé sur les terres fertiles de Picardie.

Unisigma se consacre depuis 1979 à l’amélioration génétique des céréales, blés, orges, triticales, ainsi que des pois protéagineux et propose pour chaque espèce une gamme de variétés reconnues. Son activité de recherche vise à satisfaire les besoins agronomiques et technologiques des filières céréalières et protéagineuses européennes.

Rapport d'activité 2015

Actualités du Pôle

12 avril 2016


Céréales Vallée en 2015 - Rapport d'activité

Né en 2005 d’un partenariat historique entre le Groupe Limagrain et l’INRA, Céréales Vallée est le seul Pôle de compétitivité impliqué dans la filière céréalière de la semence aux produits finis. Implanté en Auvergne-Rhône-Alpes et d’envergure internationale, il réunit un plateau de compétences unique en matière d'innovation dans les céréales et fédère près de 900 acteurs publics et privés des filières céréalières.


Assemblee_Generale_2016_CRA_32

Céréales Vallée fête ses 10 ans autour du projet de « laboratoire vivant dédié à l’agro-écologie en grandes cultures en Auvergne »

Actualités du Pôle

11 mars 2016


Un Pôle de plus en plus attractif

Depuis 2005, Céréales Vallée rassemble les acteurs clés impliqués dans la recherche, l’industrie et la formation des filières céréalières, de la semence aux produits finis autour d’une vision partagée : investir dans l’innovation par une démarche collaborative pour assurer la compétitivité de notre agriculture et de ses filières.

Enraciné en Auvergne, le Pôle de compétitivité Céréales Vallée fédère désormais des énergies au-delà de ses frontières originelles. Aujourd’hui, ce sont plus de 90 adhérents, dont près de la moitié se situe hors Auvergne, qui œuvrent main dans la main au sein du Pôle pour valoriser la ressource agricole et soutenir la compétitivité des filières agricoles. En 10 ans, le nombre de membres a augmenté de plus de 80%, dont une part croissante de PME/TPE.

Nonobstant cette croissance exceptionnelle, le Pôle continue d’entretenir une relation de proximité unique avec ses adhérents. Tous les ans, Céréales Vallée les rencontre individuellement pour faire le point sur leur activité, identifier les axes de recherche et les éventuels projets à mettre en œuvre, mais surtout pour se connaître, se parler et établir une relation de confiance pérenne. Spécificité du Pôle, c’est aussi une réelle valeur ajoutée pour les membres du Pôle qui organise en sus une dizaine de réunions thématiques par an.

Depuis 2005, Céréales Vallée joue parfaitement son rôle de catalyseur de l’innovation dans les céréales. Les membres de Céréales Vallée ont ainsi investi près de 500 millions d’euros au travers de 140 projets de R&D, industriels et de formation. En 2006, le montant des projets R&D s’élevait à 43 millions d’euros. En 2015, ils s’évaluent à 356 millions d’euros, dont près de 40% de subventions publiques.


Communiqué - Le Laboratoire d’Innovation Territorial pour les grandes cultures en Auvergne soutenu à l’occasion de l’annonce du plan « Agriculture-Innovation 2025 »

Actualités du Pôle

01 mars 2016


Le projet de Laboratoire d’Innovation Territorial (LIT) pour les grandes cultures en Auvergne est une traduction opérationnelle de la vision de l’agro-écologie développée dans le rapport « Agriculture Innovation 2025 » - présenté en octobre 2015 aux ministres en charge de l’Agriculture, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et du Numérique. Ce rapport recommande notamment de déployer des laboratoires vivants, plateformes collaboratives d’innovation ouverte, comme celui d’Auvergne. Le LIT s’inscrit par ailleurs dans la Stratégie de Spécialisation Intelligente déployée en région Auvergne Rhône Alpes, au travers du Domaine d’Innovation Stratégique « Systèmes agricoles durables ».

A l’origine de ce projet, une ambition : faire progresser l’agriculture en faisant de la Limagne dans son ensemble un territoire connecté, de créativité, d’expérimentation et d’observation de nouveaux systèmes de production de grandes cultures. Il s’agit de mettre au point des approches innovantes, en associant, dès la phase de conception, l’agriculteur en tant que co-constructeur et en mobilisant l’ensemble des acteurs du territoire. Les axes de travail porteront plus particulièrement sur la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires (biocontrôle, sélection végétale, agriculture de précision, robotique, etc.), et sur une gestion améliorée de la qualité des sols, en revisitant notamment les pratiques culturales et le matériel associé. Le développement de nouvelles filières et l’amélioration du bilan environnemental, à l’échelle des exploitations et du territoire, seront également des thématiques privilégiées.

Le LIT bénéficiera à toutes les parties prenantes. Les agriculteurs de Limagne Val d’Allier amélioreront leurs performances économiques, sociales et environnementales grâce à la mise en œuvre rapide de solutions innovantes (outils, pratiques et systèmes de cultures) ; les acteurs de la recherche développeront des connaissances nouvelles issues d’une approche multi-échelles allant de la parcelle au territoire et les mettront à l’épreuve dans les exploitations ; les acteurs de la formation et du développement disposeront d’un nouvel outil à vocation pédagogique et de démonstration ; les entreprises, notamment des start-up, pourront, grâce à l’expérimentation in situ, accélérer le développement d’innovations et l’accès à de nouveaux marchés ; le territoire de Limagne Val d’Allier bénéficiera d’un vecteur complémentaire d’attractivité et associera les citoyens aux enjeux de l’agriculture.

Afin de garantir la mise en œuvre des meilleures pratiques, le LIT visera la labellisation par France Living Lab et ENoLL (European Network of Living Labs).

CharolaisEPSThivat

[Communiqué] Environnement Performance Santé : réduire par l'aliment les émissions de méthane des bovins

Actualités du Pôle

11 décembre 2015


D’une durée de 30 mois, ce projet rassemble trois acteurs majeurs de l’alimentation animale bovine. Labellisé et accompagné par Céréales Vallée et le cluster d’excellence Auvergne Nutravita, EPS est soutenu par l'Etat dans le cadre du Programme des Investissements d'Avenir opéré par l'ADEME.

En France, l’agriculture représente environ 20% des émissions de gaz à effet de serre, dont 40% sont sous forme de méthane. Le méthane produit par les ruminants, et notamment en France par les bovins, au cours des fermentations digestives constitue la majeure partie de ces émissions agricoles. Les émissions de méthane entérique des ruminants représentent donc un enjeu majeur sur la diminution du pouvoir de réchauffement global en France, et à terme dans le monde.

Le projet « Environnement Performance Santé » envisage de réduire à court terme de 15 à 30% les émissions de méthane digestif des ruminants par simple action sur l’alimentation animale et sans surcoût pour l’éleveur ou le consommateur.


cornflakes2_copy

[Communiqué] Granoflakes : un projet croustillant pour la filière cornflakes européenne

Actualités du Pôle

20 novembre 2015


Contribuer à la compétitivité de la filière cornflakes européenne

Le maïs est la céréale la plus produite dans le monde. Essentiellement destiné à l’alimentation animale, le maïs grain est également utilisé dans l’alimentation humaine. Il est par exemple transformé en céréales de petit-déjeuner : les cornflakes. La production de cornflakes en Europe représente aujourd’hui 500 000 tonnes. Paradoxalement, la majorité des cornflakes consommés aujourd’hui en Europe est fabriquée à partir de maïs d’Amérique du Sud, puisque la variété maïs Plata est une référence qualité pour la fabrication de cornflakes.

Le projet GRANoFLAKES a permis de mettre au point des solutions innovantes pour la production de cornflakes de qualité en Europe au travers d’une approche combinée entre un travail sur la matière première et les procédés de fabrication.