Smart Agriculture System : mieux prévoir les rendements des cultures tout en répondant aux enjeux environnementaux

Le projet Smart Agriculture System (SAS) vise à concevoir et développer un système de prévision de rendement et d’aide à la décision par modélisation au niveau parcellaire, appliqué au blé. Labellisé par les pôles Végépolys, Céréales Vallée, Dream Eaux et Milieux, et la Technopole d’Orléans, le projet d’un budget de 3,1 millions d’euros est sélectionné dans le cadre du 17ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel.D’une durée de 3 ans, SAS réunit des experts de l’équipement (Etablissements Chesneau – porteur du projet), de l’agronomie (Limagrain, Agropithiviers, la Chambre d’Agriculture du Loiret), des spécialistes des images satellitaires radars (Telespazio), et des modélisateurs de la croissance des plantes (Laboratoire de Mathématiques Appliquées aux Systèmes de Centrale Paris et Cybeletech).

Le contexte

L’agriculture doit faire face à une demande croissante de production, en qualité et en quantité, combinée à de forts enjeux environnementaux (gestion des ressources naturelles, réduction de l’utilisation des intrants, changement climatique). Pour ajuster les interventions culturales aux besoins des cultures et allier environnement et économie, des solutions innovantes et performantes doivent être mises au point. Dans ce contexte, la connaissance des besoins précis des plantes en temps réel présente un enjeu majeur pour apporter la juste quantité d’intrants nécessaires aux cultures au bon moment et maximiser l’efficience de ces derniers.

Les objectifs

SAS vise à mieux prévoir les rendements des cultures tout en répondant aux enjeux environnementaux. De nouvelles technologies innovantes, la modélisation dynamique au niveau parcellaire associée à l'imagerie satellitaire radar, sont utilisées à cette fin. Le système d'aide à la décision de SAS permettra de gérer l'ensemble des techniques appliquées sur une culture de blé par modulation intra-parcellaire des intrants (principalement fertilisation azotée, protection phytosanitaire, irrigation).

Combinant un modèle de croissance de nouvelle génération à un système d'acquisition et de traitement d'images radars inédit, SAS se positionne comme un projet des plus innovants. Les prévisions générées, intégrées à des plateformes d'aide à la décision, permettent d'ajuster les préconisations d'intervention au niveau intra-parcellaire et d'opérer une modulation effective sur le terrain. A ce jour, aucune offre complète alliant en routine les données collectées (biomasse, sol, carte de rendement, etc.) à un modèle de croissance, et qui assure des garanties de prise d'images aux stades clés, quelles que soient les conditions météorologiques, n'existe.

À propos de ce projet


Durée :

3 ans

Budget :

3,1 M€

Financement :

Fonds Unique Interministériel


Les adhérents Céréales Vallée partenaires :

Logo INRA